ADU | Présentation | Sorties | Exposés | L'ADU-INFOS | Dossiers | Bibliographie | Écrire à l'ADU

Les exposés de l'ADU et de la Société d'Études de Brest et du Léon

Yvette PRIGENT

LES COSTUMES DE BASSE BRETAGNE AU 20ème SIECLE.


zprigent_y.jpg (42703 octets)

 

Au début du 20ème siècle, dans les campagnes, partout le costume était particulier. Cependant il y avait des grandes lignes spécifiques : - Les châles : grands et brodés (Léon), petits (Plougastel) ou inexistants (Cornouaille) - Les tabliers : avec ou sans bavette, ou très grande bavette (Lorient) - Les chapeaux : fond de formes différentes, avec ou sans guides, boucles rondes ou ovales - Les coiffes : pratiquement une par paroisse, mais cependant on pourra les regrouper en grandes familles qui ont beaucoup évolué tant qu'elles ont été portées.

Nous avons fait un petit tour de Basse Bretagne de Lannion à Lorient, mais nous sommes loin d'avoir survolé toutes les guises.

Le haut-Léon : " toukenn " de Lannion , " sparlenn " de Landivisiau, coiffe des " laitières " de Saint Renan . Plougastel avec la spécificité de ses couleurs et la beauté des costumes des enfants. Les " penn plat " du " pays fisel ", Carhaix, Rostrenen. Quimper et ses broderies très riches en perles et en fils d'or Le pays bigouden dont la coiffe a atteint 33 cm Les " giz fouen " avec leurs grandes collerettes. La coiffe de Brest

Tous ces costumes ont évolué au cours de la première moitié du 20ème siècle. Presque partout il y a eu une période de transition où les femmes ont gardé leur coiffe avec un tenue de ville . Cette modification a eu lieu à peu près partout, sauf à Plougastel et au pays bigouden et se sont ces deux costumes qui ont le mieux résisté à la " modernisation ".

Yvette PRIGENT